RFI: au Maroc, des voix s’élèvent pour prendre la défense de Maâti Monjib

Au Maroc, l’historien et défenseur des droits humains Maâti Monjib a été arrêté et placé en détention préventive mardi 29 décembre dans une affaire de « blanchiment de capitaux ». L’enquête avait été annoncée par le parquet marocain en octobre dernier, de nombreuses voix y compris à l’international s’étaient élevées pour prendre sa défense. Bachir Ben Barka, président de l’Institut Medhi Ben Barka – mémoire vivante, est membre du comité de soutien de Maâti Monjib.  

La manière dont Maâti Monjib a été arrêté relève plus du kidnapping que d’une arrestation ordinaire.

►À écouter Bachir Benbarka

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210101-au-maroc-des-voix-s-%C3%A9l%C3%A8vent-pour-prendre-la-d%C3%A9fense-de-ma%C3%A2ti-monjib

Laisser un commentaire