Communiqué de presse : 7ᵉ jour de grève de la faim de Maâti Monjib – Comité de Soutien France

Communiqué de presse du mercredi 10 mars 2021

Septième jour de grève de la faim de Maâti Monjib

Ce mercredi à 16 heures, c’est le septième jour de la grève de la faim entamée par Maâti Monjib, universitaire, historien, journaliste et militant des droits humains, emprisonné arbitrairement au Maroc depuis le 29 décembre dernier.

Maâti Monjib a expliqué dans un communiqué (ci-joint) l’injustice qui le frappe et demandé sa libération immédiate et l’arrêt des poursuites à son encontre. Il a cessé de s’alimenter jeudi 4 mars.

Après que la DGPAN, direction générale de l’administration pénitentiaire, ait tenté de nier la grève de la faim de Maâti Monjib, l’administration de la prison Al Arjat2 a reconnu, dans un communiqué publié hier, qu’il était bien en grève de la faim.

La santé de Maâti Monjib est en danger car il souffre d’affections chroniques (dia- bète et problèmes cardiaques).

Des actions en justice en France, au Maroc et devant l’ONU, sont en cours avec une équipe internationale d’avocats qui appuie la défense marocaine.

Devant l’urgence nous appelons les autorités françaises, le Président de la République et le Ministère des affaires étrangères, déjà saisis de l’affaire depuis le mois de janvier, à mettre tout en oeuvre pour obtenir la libération immédiate de Maâti Monjib, citoyen français aujourd’hui en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.