Communiqué comité France: Le combat pour la justice n’est pas terminé tant que Monjib n’est pas blanchi de toute accusation


Le comité France de soutien à Maâti Monjib a appris avec joie et soulagement sa libération provisoire ce mardi 23 mars 2021. 

Cela faisait 19 jours que l’historien, journaliste et militant des droits humains était en grève de la faim pour dénoncer son arrestation arbitraire. Le comité se réjouit de cette première victoire dans cette lutte menée par Maâti Monjib, sa famille, ses amis, les militants et les comités de soutien. Il remercie tous ceux qui ont apporté leur soutien massif en participant aux actions lancées par le comité France.

Le comité précise que le combat pour la justice et la vérité n’est pas terminé tant que Maâti Monjib n’est pas blanchi de toute accusation et tant que des journalistes et citoyens seront détenus pour leurs opinions. Nous aurons encore besoin du soutien de tous ! Nous restons mobilisés et solidaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.