Communiqué: Nous réaffirmons notre soutien à Maâti Monjib ainsi que notre indignation face aux méthodes employées à son encontre.

COMMUNIQUE- comité France:

Ce jeudi 8 avril, Maâti Monjib est appelé à comparaître devant un magistrat de la Cour d’appel de Rabat dans le cadre de l’appel de sa condamnation à un an de prison ferme pour atteinte à la sécurité de l’État.

Cette condamnation a été émise alors qu’il était en détention préventive pour accusation de blanchiment d’argent et que ni lui ni ses avocats n’avaient été convoqués à l’audience dans le cadre de la première affaire qui date de 2015 et dont les audiences ont été repoussées plus de vingt fois.

Maâti Monjib a toujours mis un point d’honneur à se présenter à toutes les convocations de la justice comme de la police. Nous réaffirmons notre soutien à Maâti Monjib ainsi que notre indignation face aux méthodes employées à son encontre. En outre, nous condamnons l’interdiction de quitter le territoire marocain qu’il subit depuis sa libération le 23 mars dernier.

En effet, Maâti Monjib s’est toujours rendu libre à toutes les convocations de la police et de la justice, apportant ainsi toute garantie de ne pas se dérober à son devoir, et la confiscation de son passeport est une atteinte à sa liberté élémentaire.

Nous demandons aux autorités marocaines de garantir un procès équitable et de permettre à la défense d’accéder librement et sans contraintes aux dossiers pour bien préparer les plaidoiries ; de faire cesser les calomnies, les menaces et les attaques proférées par des organes de presse proches des services sécuritaires contre les journalistes et les défenseurs des droits humains ; et de cesser d’instrumentaliser les différents combats pour l’accès aux droits, en particulier celui pour l’égalité de genre et contre les violences faites aux femmes.Nous restons vigilants sur la suite qui sera donnée à cette audience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.